Site Tools


Secrets cachés de Rhino

Des dizaines de trucs et de raccourcis pour Rhino proposés par des utilisateurs pour rendre les tâches communes plus faciles et vous faire gagner du temps !

Cette page doit être mise à jour pour Rhino 5. 

1. Le verrouillage de direction avec la touche de tabulation:

Une fois que vous avez effectué votre première sélection dans une commande, comme par exemple dans Ligne ou Échelle, si vous tapez sur la touche de tabulation avant votre deuxième sélection, la direction est contrainte sur un axe entre le premier point choisi et la position du curseur au moment où vous avez appuyé sur la touche tabulation. Une fois la direction contrainte, vous pouvez vous déplacer le long de l'axe pour sélectionner votre deuxième point. Fonctionne avec toutes les commandes qui demandent deux points pour indiquer une direction. Cette fonction est particulièrement utile en combinaison avec les accrochages aux objets et le mode Ortho.

2. Manipulation dynamique de la caméra

Page avec des animations d'explication

Faites glisser la souris avec le bouton de DROITE en combinaison avec les touches Ctrl et Maj pour déplacer la vue et zoomer. L'utilisation du bouton de droite seul tout en déplaçant la souris fait tourner ou déplace la vue. Si vous avez une molette sur la souris, vous pouvez l'utiliser pour zoomer.

La commande Caméra (raccourci clavier F6) vous donne l'option de Montrer ou Cacher le cône de la caméra. Vous pouvez manipuler facilement les propriétés de caméra grâce aux points de contrôle du cône. Très utile quand vous avez besoin d'une vue à partir d'un point spécifique et dans une direction précise.

3. La commande ModeGlisser

avec l'option UVN elle verrouille Ortho sur les directions U et V de la surface au lieu des directions X et Y du plan de construction lors du déplacement des points de contrôle de la surface. N'oubliez pas de réinitialiser le Mode glisser sur PlanC quand vous voulez revenir au mode de déplacement par défaut.

4. Filtres de sélection

Vous pouvez filtrer les sélections avec le clavier (ligne de commandes) dans de nombreux cas - le filtre le plus utile est crv (dans Rhino 3) et courbe (dans Rhino 4 et 5) pour filtrer des courbes. Exemple : Si vous voulez limiter avec le bord d'une surface et non pas avec toute la surface, lancez la commande Limiter, puis à l'invite pour sélectionner les objets coupants, tapez courbe et Entrée. Si vous cliquez maintenant sur le bord de la surface, la courbe du bord sera sélectionnée comme objet coupant. Vous n'avez pas besoin d'utiliser la commande DupBord pour obtenir une courbe au niveau du bord afin de l'utiliser pour la limite. Si vous utilisez beaucoup cette fonction avec la commande Diviser, vous pouvez créer une macro comme celle-ci (fonctionne uniquement lorsque la surface à diviser est déjà sélectionnée) : ! diviser pause courbe Si vous utilisez cette option avec la commande Limiter, vous pouvez créer cette macro (fonctionne uniquement lorsque rien n'est sélectionné) : ! limiter courbe

5. Aperçus du rendu

Dans le moteur de rendu de base de Rhino ou dans Flamingo la commande AperçuRendu permet d'obtenir un rendu rapide et brouillon très utile pour voir l'éclairage, la couleur et la composition sans attendre un rendu complet. Utilisez RectangleAperçuRendu pour rendre juste une section de la fenêtre, c'est encore plus rapide.

6. Limite

Utilisez la commande Congé avec un rayon de 0 pour limiter et joindre les sommets. Étant donné que la commande Congé enregistre ses paramètres et que vous utiliserez probablement plus souvent des congés que des chanfreins, l'utilisation de la commande Chanfrein peut-être plus recommandée ici. Définissez les deux distances à zéro et laissez la commande Congé enregistrer les rayons que vous utilisez pour les congés plutôt que de revenir à zéro chaque fois que vous faites un sommet pointu. V4 dispose de la commande Connecter (_Connect) pour réaliser cette opération.

7. Glisser-déposer des fichiers dans Rhino

Si vous déplacez un fichier sur le bouton de la barre de tâche d'une instance de Rhino ou sur une fenêtre de Rhino, une boîte de dialogue s'ouvrira pour vous demander si vous voulez Ouvrir, Insérer, Importer ou Lier le fichier. C'est bien mieux que de chercher un fichier avec la boîte de dialogue Ouvrir ! Et ça marche avec tous les types de fichiers que Rhino peut ouvrir, .3DM, IGES, STEP, etc… Vous pouvez même glisser-déposer plusieurs fichier en même temps.

À partir de XP SP 2 et sur les versions suivantes de Windows, il n'est plus possible de déposer des fichiers directement sur le bouton de la barre de tâches. . Vous devez rester quelques instants sur le bouton de la barre de tâches afin que la fenêtre s'ouvre puis relâcher le bouton dans la fenêtre de Rhino.

Nouveau : Dans Rhino 4 et 5, vous pouvez faire glisser et déposer des fichiers RhinoScript (*.rvb) dans la fenêtre de Rhino pour charger le script. Il existe de nouvelles méthodes pour ajouter automatiquement le script à la liste de scripts lancés au démarrage de Rhino et pour ajouter automatiquement des alias de commande permettant de lancer le script. Consultez le fichier d'aide de RhinoScript pour plus d'informations.

8. Contrainte de longueur de ligne

Si vous tapez une distance numérique après avoir sélectionné le point de départ dans la commande Ligne, la longueur de la ligne est contrainte et le marqueur se déplace sur un cercle. Cette contrainte fonctionne aussi pour les segments de Polyligne et dans d'autres cas. Elle est également utile pour placer des points dans une courbe, déplacer des objets, etc.

9. Schémas

Vous pouvez enregistrer et restaurer les paramètres de l'espace de travail de Rhino en utilisant un schéma. En fait, les schémas sont des clés de registre de Windows (dossiers de registre) qui contiennent :

  • Les valeurs par défaut des commandes ;
  • Les positions des boîtes de dialogue ;
  • Tous les paramètres des différentes sections des Options de Rhino tels que les alias, l'apparence, les couleurs, les réglages de la souris, du rendu, les touches de raccourci ;
  • La liste des derniers fichiers utilisés ;
  • L'espace de travail (collection de barres d'outils) utilisé et sa disposition.
  • Le chargement des modules ne peut pas être contrôlé par les schémas

Pour enregistrer un schéma, créez un raccourci avec la destination “C:\Program Files\Rhino4.exe” /scheme=“VOTRESCHÉMA” [ou …Rhino3.exe…]. Lancez Rhino avec ce raccourci puis définissez l'espace de travail et les options que vous voulez ; les paramètres seront enregistrés dans la clé de registre

HKEY_CURRENT_USER\Software\McNeel\Rhinoceros\4.0\Scheme: VOTRESCHÉMA [ou …\3.0\…].

Si vous connaissez cette fonction, vous pouvez utiliser regedit pour modifier vos informations directement dans le registre de Windows. Il est possible de créer plusieurs raccourcis/schémas, ce qui est très utile s'il y a plusieurs utilisateurs de Rhino sur la même machine.

Mitch dit : Cette fonction est vraiment géniale ! J'ai 4 schémas différents sur mon bureau pour les différentes langues, espaces de travail, etc. Cependant, elle a vraiment besoin d'être programmable directement dans Rhino, en d'autres termes, qu'il soit possible d'enregistrer directement le schéma actuel au lieu de créer un nouveau schéma par défaut vide et de modifier toutes les options ou d'essayer de copier les clés de registre.

Plus d'informations sur les schémas dans Rhino

10. Modes de sélection

Une chose extrêmement évidente que de nombreuses personnes ont oublié dans le passé (y compris moi-même) : si vous sélectionnez plusieurs objets en faisant glisser votre souris vers la gauche, en créant une boîte de recoupement (lignes en pointillés), tout ce que vous touchez sera sélectionné, même si l'objet n'est pas entièrement compris dans le rectangle de sélection. Si vous faites glisser la souris vers la droite, en créant une fenêtre de sélection (lignes pleines), vous devez inclure entièrement les objets que vous voulez sélectionner. Savoir utiliser chaque type de sélection au bon moment peut permettre de gagner de précieuses secondes de frustration quand vous essayez de sélectionner juste un objet en particulier. Vérifiez que votre mode de sélection est bien sur “Combo” dans les options de Rhino –> Souris. Et voici un truc très utile : si vous appuyez sur la touche Alt pendant que vous réalisez une sélection, les objets ne seront pas déplacés par erreur.

Commentaire : vous pouvez également indiquer si vous voulez réaliser une sélection par recoupement ou fenêtre en tapant “C” ou “W” avant de dessiner le rectangle.

11. Accrochages aux objets

En cliquant avec le bouton de droite dans la case d'un accrochage, celui-ci est activé et tous les autres sont désactivés. En maintenant la touche Alt enfoncée, tous les accrochages sont désactivés temporairement jusqu'à ce que vous relâchiez la touche.

12. Touches fléchées

Les flèches du clavier permettent de déplacer la vue par incréments dans toutes les fenêtres.

Les touches fléchées peuvent également être utilisées pour déplacer des objets et des points de contrôle sur une distance précise. Les touches Ctrl et Maj utilisées avec les flèches permettent de définir trois distances différentes. Ces distances sont définies dans Options > Aides à la modélisation. Vous pouvez choisir d'utiliser les flèches seules (ce qui désactive la manipulation des vues mentionnée ci-dessus) ou Alt+flèches si vous voulez conserver les fonctions sur les vues. Les flèches déplacent les objets perpendiculairement au PlanC actif ou au repère général, selon l'option choisie. De plus, les touches PagePréc et PageSuiv représentent les flèches dans la direction Z.

13. Touche Début et Fin

Les touches Début et Fin sont des raccourcis pour les commandes AnnulerVue et RétablirVue respectivement et elles permettent de naviguer facilement dans l'historique des vues.

14. Créer des congés sur les bords d'un solide

Créer la forme sans congé et joindre toutes les surfaces pour créer une polysurface fermée. Vérifiez que la polysurface est bien fermée avec le bouton Infos de la boîte de dialogue Propriétés Objet. Vous pouvez également utiliser la commande MontrerBords avec le mode BordsLibres. Entraînez-vous avec une simple boîte.

Créez tout d'abord le congé dont le rayon est le plus grand avec la commande CongéBord en sélectionnant tous les bords adjacents que vous voulez arrondir avec ce rayon. Remplissez les trous créés par les congés.

Créez les congés de plus petit rayon en sélectionnant tous les bords adjacents qui doivent être arrondis (il est possible d'inclure des bords créés par le congé de plus grand rayon). Vérifiez une nouvelle fois si le solide est bien fermé.

Vous pouvez également créer des congés de même rayon sur tous les bords d'un solide en une seule fois en lançant la commande et en sélectionnant les objets avec une fenêtre.

Quelques exemples de congés complexes sont présentés ici.

15. Les barres d'outils peuvent être cachées/montrées avec une macro comme celle-ci :

-BarreOutils BarreOutils “Défaut” Inverser “Principale1” Entrée Entrée

Défaut est le nom de l'espace de travail ou de la collection, qui doit être placé entre guillemets s'il contient des espaces ; Principale1 est le nom de la barre d'outils, également entre guillemets s'il contient des espaces. Là où la macro indique Inverser, vous pouvez aussi taper Montrer ou Masquer si vous voulez être plus explicite.

Mitch dit : si vous n'avez qu'un seul espace de travail ouvert, vous pouvez taper Entrée au lieu de nommer l'espace de travail-

-BarreOutils BarreOutils Entrée Inverser “Nom de la barre d'outils” Entrée Entrée

Pour les espaces de travail en entier vous pouvez utiliser Fermer ou Ouvrir :

-BarreOutils Collection Ouvrir “Extra” Entrée Entrée

Nouveau : Dans Rhino 4 Vous pouvez cliquer avec le bouton de droite dans un endroit vide de la zone d'ancrage d'une barre d'outils pour afficher une liste des barres d'outils. Cochez une case pour afficher la barre d'outils correspondante. Une case Verrouiller les barres d'outils se trouve à la fin de la liste.

16. Utiliser la commande PointAnnotation pour joindre des étiquettes visibles à vos objets

Utilisez les points d'annotation numérotés 0-9 ou juste la commande PointAnnotation et tapez votre propre texte. Toutes ces commandes sont dans la barre d'outils Annotation. Les points d'annotation ont l'avantage de toujours être parallèles à la vue en plan et de garder leur taille même si une rotation ou un zoom sont appliqués dans le modèle. Inconvénients - impossible de modifier la taille ou le style de texte, ils sont uniquement internes à Rhino (ils ne sont pas exportés). Conseil - pour les chaînes de texte avec des espaces, mettez l'expression entre guillemets.

Nouveau : Dans Rhino 4, double-cliquez sur un point d'annotation pour modifier son contenu. Vous pouvez ainsi ajouter plus facilement du texte avec des espaces - ajoutez un point d'annotation avec un texte, double-cliquez dessus et ajoutez le texte contenant des espaces, vous n'aurez pas besoin d'ajouter des guillemets en procédant ainsi. La version 4 dispose aussi d'une commande SélPointsAnnotation pour sélectionner tous les points d'annotation.

17. Utiliser la commande VérifierNouveauxObjets pour détecter les erreurs lors de la création des objets

Cette commande permet de trouver les bogues qui créent une géométrie invalide dans le modèle. Elle est désactivée par défaut.

Pour l'activer, tapez VérifierNouveauxObjets dans l'invite de commande.

Cette fonction permet de trouver pourquoi une mauvaise géométrie est créée dans le modèle et de réparer le bogue.

Si vous voulez nous aider à déboguer Rhino (et détecter les mauvais objets pour vous), activez cette fonction.

Comment fonctionne la commande VérifierNouveauxObjets :

Chaque fois qu'un objet est créé ou importé dans Rhino, la commande Vérifier est lancée. Si la commande détermine que l'objet est mauvais, Rhino affiche une boîte de dialogue vous informant du problème. Ce message apparaîtra une seule fois par mauvais objet créé.

La commande Vérifier est un processus qui prend du temps. L'importation de fichiers et le travail avec des solides complexes peuvent être ralentis. Si vous trouvez qu'elle ralentit trop Rhino, vous pouvez la désactiver en tapant à nouveau VérifierNouveauxObjets dans la ligne de commandes.

Plus d'informations sur les ''Mauvais objets'' et comment les éviter/réparer

18. Utiliser CadreImage comme images en arrière-plan:

CadreImage peut être utilisée pour créer une version plus flexible de l'image en arrière-plan de Rhino. Les images sont liées, sous forme de placages de texture, à des plans dans l'espace 3D et sont affichées dans le mode rendu. C'est donc le placage de texture qui est visible au lieu d'un arrière-plan placé dans la fenêtre indépendamment de la géométrie.

Quelques avantages de CadreImage-

  • Un nombre illimité d'images peut être placé dans une scène. Les images sont visibles dans toutes les fenêtres.
  • Les images peuvent être modifiées avec les commandes d'échelle et de rotation, contrairement aux images placées avec la commande ImageArrièrePlan qui ne peuvent être alignées que sur les axes x et y du plan de construction.
  • Les images peuvent être estompées et apparaître plus ou moins transparentes

Un des inconvénients possibles est qu'il est impossible de garantir que l'image se trouve toujours derrière tous les objets dans l'espace - les cadres d'image sont juste des objets dans l'espace 3D.

Plus d'infos sur l'utilisation de la commande CadreImage comme images de référence.

19. Obtenir le meilleur affichage des images en arrière-plan :

20. Utiliser le mode plein écran pour présenter un concept :

PleinÉcran remplit l'écran avec les fenêtres en cachant les menus, la barre d'état, les barres d'outils, l'invite de commandes et le titre de la fenêtre principale. Appuyez sur Échap pour revenir à la vue normale.

La version précédée d'un tiret ajoute des options dans la ligne de commande.

fr/rhino/hiddensecrets.txt · Last modified: 2014/01/23 (external edit)